Insignia Particuba

SAN MIGUEL DE LOS BAÑOS
À 44 km à l'est de Matanzas ou 40 km de Varadero ou 30 de Cardenas dans la province de Matanzas; au pied de la colline de Jacan.
Ici, les installations vétustes — témoins d'une époque beaucoup plus glorieuse dans les années 40 — qui devraient être mises à jour par le ministère de la Santé de Cuba et/ou quelque chaîne hôtelière. Mais ça prendra de gros sous ...
Vue depuis la colline © sogestour
Balneario en 1953
L'édifice et l'entrée principale du Balneario.
Mirador - Piscine
Une partie des installations et du terrain.
Surnommée la « Vichy des Amériques », San Miguel de los Baños comptait à son apogée quelques hôtels dont le Gran Hotel, qu'on disait modelé sur le casino de Monte-Carlo. Situé en montagne, on pouvait, depuis la route, emprunter les marches de l'escalinata del Cristo de Jacan qui menait, à 400 m d'altitude, à son hermitage et son église (photo ci-haut). De là, la clientèle appréciait les brises rafraîchissantes d'est et du nord-est.

Ses eaux médicinales (bicarbonate, sulfide et magnesian silicate ) étaient, bien sûr, miraculeuses, de véritables panacées contre les maladies du foie, des voies digestives et urinaires, le diabète, l'arthrite et al. Les traitements de boue pouvaient alléger « les douleurs ostéo-musculaires, ostéo-arthritique, les maladies dégénératives et l'arthrite post-traumatique » . On y trouvait : Farmacia, Cine, Boleras, Pisci
na, promenades à cheval, un terrain de base-ball et une piste d'atterissage; bureau de poste, centrale téléphonique, arrêts d'autocars menant à Matanzas et La Habana.

Le village du même nom comptait 3 000 habitants et les patients pouvaient loger dans des cabinas (photos en bas à droite ), dans le plus abordable Villaverde ou dans le Gran Hotel. Lors de notre pasage en décembre 2007, les lieux étaient aussi calmes qu'un enterrement et le décrépit hôtel en face de l'immeuble du Balneario n'abritait plus que de pauvres Cubains à la recherche d'un toit, n'importe lequel.

Alors, pour les projets de rénovation, faudra repasser.

Gloriette d'époque avec une vache broutante à droite

Le bain original qui a besoin d'être rénové


Insignia Particuba


Photos © sld.cu + Domaine public + sogestour

Top

MÀJ 19.02.2010